Communiqués

Wauquiez et la Loire

Publié le : 30 Oct 2017

Chacun se souvient qu'il y a quelques mois Laurent Wauquiez avait imputé dans la presse locale la hausse de la délinquance dans "sa" circonscription (il en était encore le député, mais de toutes façons il considère à l'évidence qu'il l'est toujours) aux "délinquants venus de la Loire". Histoire aussi de se dédouaner de ses piètres résultats locaux en matière de sécurité publique.

Récemment, comme Président de Région, il a brutalement reconfiguré le projet de vélo-route conçu sous la mandature Queyranne reliant le fleuve Loire au Rhône en éliminant Saint-Etienne pour imposer un nouveau tracé, toujours au profit de "sa" circonscription. Le clientélisme roule aussi à vélo.

Je constate qu'aucun élu local ligérien de droite n'a réagi à ces agressions contre notre territoire et que presque tous lui apportent un soutien clair et net pour la Présidence de LR...Sans commentaire sur l'attachement de ces élus à notre ville.

Mais L. Wauquiez a franchi une étape supplémentaire au niveau national sur RTL en citant " les quartiers perdus de la France" (et non pas de la "République" comme on le dit trop souvent) à Saint-Etienne et Firminy...Nous serions donc aux avant postes du "grand remplacement" promu sur toutes les ondes par E. Zemmour. Verrions-nous une mobilisation générale des forces vives du territoire semblable à celle qui avait répondu à un célèbre article du "Monde" sur les logements insalubres ? Apparemment oui... mis à part 99 % de LR Loire qui continue à soutenir celui qui en est devenu le Président national. Et les 1 % restant font désormais amende honorable en expliquant que ...tout de même...les problèmes de sécurité ne sont pas réglés... etc.

Tout le monde sait depuis longtemps dans notre région que L. Wauquiez veut être Président de la République au plus vite et que les 21 % du Front National valent bien, pour lui, une messe dans une église intégriste, puisque manifestement l'évèque du Puy n'est pas sur cette ligne ! (voir le récent article du "Monde"). Mais je ne me résoudrai jamais, pour ce qui me concerne, à voir notre ville et notre territoire caricaturés à ce point par quelqu'un qui ne les connait pas, les méprise et les abaisse sans cesse pour alimenter sa stratégie politique aussi évidente que dangereuse.

 

 



Autres articles de cette rubrique