Communiqués

Université : bien utilisé Parcoursup est utile

Publié le : 04 Feb 2018

L'augmentation des effectifs de jeunes désireux de poursuivre leurs études supérieures est une bonne nouvelle pour notre pays et gagnerait à être accompagnée de moyens supplémentaires, via par exemple une meilleure affectation des ressources entre filières en plus des "rallonges" qui ont déjà été annoncées. Cependant, face à cette nouvelle demande, le recours au tirage au sort dans les secteurs en tension était à la fois arbitraire et particulièrement injuste, inacceptable dans ses modalités comme dans son principe.

La mise en place d'une procédure plus juste et plus efficace  en terme de capacités de réussite future des étudiants  était donc indispensable : c'est l'objet de Parcoursup, qui met enfin un peu plus de rationalité dans l'orientation post bac des étiudiants. Vouloir réellement luttter contre la sélection passe par là, et non par des incantations simplistes exigeant la liberté totale de choix à l'Université (dont les propagandistes sont  par ailleurs les premiers à défendre l'hyper sélectivité des classes prépas et autre filières qui, rappelons-le, concernent aujourd'hui 50 % des étudiants).

Les universités et lycées doivent désormais relever le défi de l'application de "Parcoursup" dans des délais brefs. il est possible que certaines facultés souhaitent en travestir l'objectif vai des "attendus" trop exigeants, ce qui ne saurait être accepté. D'autres voudront sans doute la disqualifier a priori en empêchant la régulation des filières surdemandées, d'autres encore (France Insoumise notamment) en faire un objet politique de contestation du gouvernement. Dans tous les cas, les étudiants en seraient les seules victimes car ils ont besoin d'une meilleure orientation et d'un meilleur suivi pour mieux réussir leurs études.



Autres articles de cette rubrique