A LA UNE

Université Jean Monnet, des élections urgentes

Publié le : 31 Jan 2021

La démission d'une majorité de membres du Conseil académique et du Conseil d'administration de l'université Jean Monnet a conduit le recteur à nommer un administrateur provisoire.
Une nouvelle séquence s'ouvre donc enfin, 3 mois après le rejet du projet de fusion avec 3 établissements lyonnais qui aurait fait perdre tout pouvoir universitaire à notre ville, nous ramenant 50 ans en arrière.
Les enjeux sont considérables et urgents, alourdis encore par la nécessité de réouvrir l'université aux étudiants : contrat avec l'Etat, nouvelle stratégie de coopération avec Lyon, valorisation des poles d'excellence etc. Il est donc indispensable de réélire un CA et des instances dès que possible, ainsi que d'établir une gouvernance complètement repensée autour d'un nouveau président ou présidente.

Le pire a été évité, l'espoir renait pour notre université et notre territoire.



Autres articles de cette rubrique