Communiqués

Situation de l'ASSE fin 2017

Publié le : 29 Dec 2017

L'évolution récente de la situation de l'ASSE inquiète de nombreux Stéphanois.

Aujourd'hui, la première urgence relève pour moi de l'ordre du "sportif" :  mobiliser tous les joueurs, améliorer la potentiel technique de l'équipe autant qu'il est possible lors du "mercato" d'hiver et compter sur le retour de plusieurs joueurs-cadres en 2018 pour assurer le meilleur classement possible en fin de saison.

La deuxième est d'améliorer rapidement la qualité de la formation et du recrutement pour assurer l'avenir du club, quelle que soit son organisation future : depuis deux ans, les principales défaillances - visibles aux yeux de tous - se situent clairement à ces deux niveaux.

La troisième est de préparer le long terme, c'est la question de l'actionnariat et de la structuration durable du club, qui doit conserver des ambitions européennes : les présidents ont lancé une procédure en s'appuyant sur la banque Lazard, il est souhaitable qu'elle soit concluante contrairement aux tentatives des années passées si, comme on l'entend dire, des candidats crédibles existent : chacun jugera sur pièces le moment venu.

Concernant le stade Geoffroy-Guichard, dont le coût de location est très compétitif par rapport aux stades des grands clubs français, son acquisition par le club mobiliserait de telles sommes qu'elle est irréaliste et inutile, les disponibilités financières de celui-ci devant aller d'abord à la formation et au recrutement. En revanche, si l'ASSE souhaite en assurer la gestion technique et commerciale directe, la Ville et Saint-Etienne - Métropole doivent favoriser un accord raisonnable donnant aux dirigeants du club une visibilité de long terme sur la gestion de cet équipement.



Autres articles de cette rubrique