Communiqués

Retour de la folie des grandeurs : la droite stéphanoise incorrigible

Publié le : 28 Nov 2019

Aujourd'hui une 3ème ligne de tram peu fréquentée dont le coût et l'inadaptation sont dénoncés par la Chambre Régionale des Comptes, demain une patinoire "Olympique" de prestige alors que les usagers sont d'abord demandeurs d'une nouvelle patinoire fonctionnelle pour remplacer l'actuelle, ce qui est évidemment nécessaire et était prévu dès 2013. A eux seuls, ces deux équipements représentent plusieurs dizaines de millions d'euros jetés par les fenêtres.

A Saint-Etienne, la gauche a évité de construire un nouveau stade à 250 milions et sauvé la ville de la faillite entre 2008 et 2014. Aujourd'hui la droite  renoue avec la folie des grandeurs et recommence à dilapider l'argent des Stéphanois : une habitude, décidemment.



Autres articles de cette rubrique