Communiqués

Recensement Ă  Saint-Etienne : stabilisation depuis 2009

Publié le : 30 Dec 2017

Confirmation de la stabiliité de la population au 1/1/ 2015 mais inquiétudes pour le futur.

Après son enquête partielle (au 1/5eme) sur 2017, l’Insee vient de publier les chiffres de la population de Saint-Etienne au 1er janvier 2015, qui attribuent 171.057 habitants à la ville et 402.882 à la métropole.

À long terme ces données confirment la stabilisation de la population stéphanoise autour de 172.000 habitants, tendance qui s’est imposée à partir de l’année 2009 (171.961 h.) après une régression ininterrompue de plus de 50.000 habitants depuis 1968, d’une ampleur sans égale dans les villes françaises.

Il convient d’apprécier cette tendance récente, même si le chiffre de 2015 ne peut être considéré comme satisfaisant dans la mesure où le département de la Loire, la région et le pays tout entier sont eux en croissance constante.

Ces dernières données confirment surtout la poursuite significative de l’étalement urbain, qui reste massif et touche maintenant des communes de plus en plus éloignées de la Métropole, en particulier dans l’arrondissement de Montbrison.

Face à ces mouvements de population, les politiques municipales doivent constamment s’attacher à améliorer la vie et l’attractivité des cœurs de ville. Malheureusement, il est regrettable de voir combien à Saint-Etienne toutes les décisions stratégiques depuis 2014 aggravent la déstabilisation de la ville-centre : multiplication par 2 des tarifs de stationnement centraux, abandon du projet « Ursules » visant à conserver au centre à la fois les emplois de la Caisse d’Allocation Familiale et accueillir de nouvelles « locomotives commerciales », retour du bruit et de la pollution, départ de plusieurs commerces réputés, promotion permanente par les élus des projets de grandes surfaces périphériques, et bientôt suppression de la ligne de tram T 2 au-delà de la Cité du Design…

Tout ceci pèsera hélas négativement pour notre ville dans les années futures.

Les chiffres INSEE (Population municipale  sans double compte, méthode 1/5eme recensé sur 5 ans) :

1/1/ 2009 (période 2007-2011) : 171.961

1/1/ 2010 (2008-2012) : 171.260

1/1/ 2011 (2009-2013) : 170.049

1/1/ 2012 (2010 -2014) : 171.483

1/1/ 2013 : (2011 - 2015) 172.023

1/1/ 2014 (2012 - 2016) : 170.761

1/1/ 2015 (2013 - 2017) : 171.057



Autres articles de cette rubrique