Communiqués

Plus que jamais, le choix de Macron et des progressistes

Publié le : 03 Mar 2017

Au moment où la réalité des faits reprochés à F. Fillon est confirmée par le Parquet financier, la droite républicaine reste inaudible et le risque de l'extrême-droite pèse plus que jamais sur cette élection présidentielle. C'est une raison supplémentaire pour renforcer notre soutien à Emmanuel Macron et à tous les progressistes. Rien ne serait pire, en effet, qu'une crise européenne provoquée par la France et une sortie de la zone Euro que les français paieraient par un appauvrissement immédiat et durable. Ecarter ce risque tout en préservant notre modèle social est devenu l'enjeu principal de cette élection.

Aujourd'hui, force est de constater que seul Emmanuel Macron porte avec conviction à la fois l'attachement de la France à l'Europe et la nécessité de rénover profondément celle-ci, notamment par une intégration des politiques économiques de la zone Euro. Or sans cet attachement et cette conviction, on le sait, les forces centrifuges risquent de l'emporter, du Brexit aux initiatives destructices de Trump en passant par le repli national de certains pays de l'est européen. Ce serait alors le retour aux nationalismes, au protectionnisme généralisé, l'affaiblissement  de notre continent face à la puissance des Etats-Unis et de la Chine, face aussi aux prétentions de la Russie. Bref, le rêve de Poutine comme de Trump.

Cette évolution européenne est aussi un préalable pour progresser vers la mutualisation et la multiplication d'investissements communautaires porteurs de croissance (rappelons que l'Union Européenne n'a actuellement aucun endettement), l'allègement des dettes des plus vulnérables, la concrétisation d'une véritable relance euroépenne.

Parmi les autres candidats à cette élection présidentielle, la confrontation voulue par J-L. Mélenchon interdit tout compromis de ce type et pousserait ainsi, pour d'autres raisons, à l'éclatement de l'Union Européenne. Le choix exclusif de B. Hamon de rechercher un accord avec lui n'en est que plus incompréhensible et logiquement voué à l'échec.

Aujourd'hui encore plus qu'hier, seul le projet d'Emmanuel Macron et des progressistes est en mesure de conforter l'avenir de l'Union Européenne. Ceci exigera des efforts budgétaires, certes, pour rester dans le cadre des accords européens, mais ils sont tout à fait compatibles avec la préservation et même le renforcement de notre modèle social.



Autres articles de cette rubrique