Communiqués

Pas assez de policiers Ă  Saint-Etienne lors des manifestations ?

Publié le : 26 Dec 2018

Suite à la frénésie de communication du maire, tous les medias nationaux ont repris les images désastreuses de la casse qui a suivi les manifestations des "Gilets jaunes" à Saint-Etienne. Et à cause de cette frénésie, le bilan commercial a été aggravé...Les commerçants et les Stéphanois ont donc payé un peu plus.

Chiffres à l'appui, l'Etat affirme que les forces de l'ordre étaient suffisantes et que plusieurs dizaines d'arrestations ont pu être opérées. Dont acte.

La ville a indiqué que 50 policiers municipaux étaient présents. Question : pourquoi 50 seulement sur les 150 que comptent les services  ? Les risques étaient connus, comment justifier une utilisation aussi limitée ? M. Perdriau doit s'expliqiuer.

Enfin, tous les maires le savent : une politique efficace de sécurité publique exige une coopération très étroite entre les services de l'Etat, le Préfet, le maire et les services municipaux. Au vu des noms d'oiseaux anvoyés depuis des mois sur tous les sujets par le maire au Préfet, une certitude : cette condition de base est loin d'être réunie à Saint-Etienne.

Il serait urgent de revenir à la raison, plutôt que d'encourager le désordre en distribuant les croissants sur les ronds-points.



Autres articles de cette rubrique