Communiqués

Municipales 2020 : le moment de l'écologie ?

Publié le : 30 Sep 2019

Lors des élections européennes, le bon score de la liste Jadot n'était pas en soi surprenant : outre un scrutin qui leur est traditionnellement favorable, les Verts bénéficiaient logiquement de la perte de crédit des listes issues de la gauche et de la montée des préoccupations environnementales.

Ce qui se passe aujourd'hui, après les rapports successifs du GIEC qui ne cessent d'alerter sur l'urgence du réchauffement climatique, les témoignages quotidiens de sa traduction visible, est d'une autre nature. Des couches de plus en plus larges de la société exigent l'application immédiate des mesures concrètes pour commencer, enfin, à obtenir des résultats.

Avce les cantines 100 % bio mises en place de 2010 à 2013, le plateau piéton, les Veliverts, la suppression des produits phytosanitaires dans l'entretien des parcs etc. notre équipe municipale avait placé Saint-Etienne au premier rang des villes en pointe sur ces questions.

Aujourd’hui, beaucoup d'observateurs pensent que les élections municipales de 2020 traduiront encore plus fortement cette exigence de "développement durable dans les faits" dans la plupart des villes.

C'est a priori une opportunité pour les listes écologistes... à condition qu'elle sachent passer de l'emphase idéologique aux projets réalistes, qu'elles s'ouvrent vraiment aux autres listes progressistes et qu'elles acceptent d'assumer les contraintes de l'exercice du pouvoir. A Saint-Etienne, une telle évolution culturelle des écolos est-elle possible ? C'est à eux d'y répondre.

 

 

 

 



Autres articles de cette rubrique