Communiqués

Mosquées et laïcité à Saint-Etienne

Publié le : 28 Oct 2019

Un récent article du Progrès évoque la décision  de notre équipe municipale de vendre, fin 2012, un terrain rue Florent Evrard à une association turque en vue de construire une mosquée et un espace culturel. C'est exact, et on pourrait aussi rappeler la même décision prise au bénéfice d'une association de Montreynaud ayant conduit à l'édification de la mosquée actuelle, proche de l'église, rue Gounod.

Ces décisions respectaient en tous points l'esprit et le texte de la loi de 1905, aucun avantage ou facilité n'étant accordé aux demandeurs qui prenaient en charge tous les coûts des projets. Elles avaient fait l'objet de longues concertations avec les associations, la Préfecture, le CFCM. 
 

Elles se justifiaient par notre volonté de permettre aux musulmans de pratiquer leur culte dans des conditions dignes, comme ce doit être les cas pour tous les croyants. En outre, l'intégration des bâtiments aux sites avait été particulièrement soignée en liaison avec les demandeurs, comme en témoigne la qualité de la réalisation en service depuis 2015 à Montreynaud.

Après 2014, force est de constater que la confusion a prévalu à plusieurs reprises sur ces questions : par exemple, la célébration laïque de la fête de Saint-Barbe a été remise en cause, un lieu de prière musulman construit illégalement a fini par être autorisé a posteriori par la ville, etc. Ceci ne peut que laisser planer le doute sur l'attachement réel de la majorité actuelle à la laïcité, voire offrir un espace aux velléités de communautarisme.

A l'avenir, le mieux serait donc de retrouver sur ces questions la clarté des principes d'action de notre équipe municipale, de 2008 à 2014, à l'égard de toutes les religions.

 

 



Autres articles de cette rubrique