Communiqués

MĂ©lenchon et les Gilets Jaunes

Publié le : 02 Jan 2019

Après les gesticulations invraisemblables de François Ruffin devant l'Elysée, sa promotion d'Etienne Chouard, Jean-Luc Mélenchon se dit "fasciné" par E. Drouet qui voulait il y a peu "entrer à l'Elysée", autrement dit balayer la République...

Une nouvelle étape a été franchie dans la dérive de LFI. Devant l'absence de réaction de ses députés et élus, on se dit que cette formation et son chef ont perdu tous leurs repères.

Jean-luc Mélenchon rêve sans doute de voir "le peuple" rassemblé derrière lui seul et n'imagine pas qu'un mouvement populaire puisse lui échapper. Sans doute craint-il aussi la concurrence de listes "Gilets Jaunes" aux élections européennes. C'est pourquoi il n'hésite pas à se raccrocher au mouvement même au moment où celui-ci se radicalise et où ses têtes d'affiche ne peuvent plus masquer leurs penchants d'extrême-droite. L'objectif est de "limiter la casse" pour LFI, au risque d'y perdre son âme, ce qui est en train de se passer.

En reconnaissant les agitateurs actuels et en ne condamnant pas les dérives anti-républicaines, il leur donne plutôt un sérieux coup de pouce.

 

 

 



Autres articles de cette rubrique