A LA UNE

Loi sur la recherche, recrutement des universitaires, CNU : des crédits bienvenus, des inquiétudes justifiées

Publié le : 18 Nov 2020

La loi de programmation de la recherche (LPR) qui vient dêtre votée suscite diverses oppositions en dépit de l'effort budgétaire de près de 6 milliards qu'elle est censée garantir sur 10 ans (auxquels s'ajoutent les fonds du PIA). La suppression de qualification nationale auprès du CNU comme préalable à tout recrutement d'enseignants-chercheurs, intégrée par amendement dans la nuit, est certainement la disposition qui a le plus surpris et provoqué le plus de rejet de la part des universitaires.

En ouvrant la voie au recrutement directement "local" (par chaque université) sans évaluation nationale préalable, le texte voté a certes l'avantage de la souplesse et de l'autonomie laissée aux établissements, si souvent demandées par leurs présidents. Mais il porte évidemment le risque d'abus, de recrutements de connivence, de pressions du secteur privé local et en même temps de hiérarchisation accrue entre des universités qui pourraient devenir très exigeantes et d'autres moins (ce qui existe déjà, toutefois, dans les cursus et laboratoires d'excellence).

C'est donc une réforme structurelle et non pas seulement "technique" seulement destinée à raccourcir le temps des prodédures. Ne serait-ce que pour cette raison, un tel changement ne doit pas intervenir au débotté, sans échanges approfondis avec toutes les instances et représentants des personnels concernés, sans débat public sur le système universitaire que l'on veut pour demain.

Aujourd'hui, la qualification par le CNU apporte la garantie d'évaluations extérieures globalement homogènes de toutes les candidatures, sans empêcher par ailleurs les universités de "profiler" leurs postes, en cohérence avec les formations et recherches qui y sont développées. C'est pourquoi une grande majorité d'universitaires sont à juste titre attachés à ce système et ne peuvent accepter que sa remise en cause soit imposée de la sorte.

 



Autres articles de cette rubrique