Communiqués

Les arbres de Villeboeuf et la démocratie locale

Publié le : 22 May 2018

Beaucoup d’étonnement et de protestations après l'annonce de l'abattage de 24 arbres du jardin de la place Villeboeuf, sous prétexte de renouvellement, de prétendues "maladies" etc. Ce problème avait éjà été soulevé place Jean Jaurès, après la suppression de plusieurs arbres dont un ou deux auraient gêné certains restaurateurs...

Bref, chacun peut le constater, lorsqu'en lieu et place de réunions publiques régulières ouvertes à tous (les anciens "Conseils de quartier"), on réunit de temps à autres quelques personnes sélectionnées pour simplement les "informer", la démocratie locale est bafouée, les décisions sont imposées par des choix esthétiques très contestables et/ou le clientélisme le plus direct.

Dans le cas de la place Villeboeuf, il est évident que la rénovation nécessaire de l'espace public était tout à fait compatible avec la préservation de nombreux arbres adultes et la plantation d'autres. Nous l'avions fait à de multiples occasions, du parc François Mitterrand au Cours Fauriel où les alignements ont été préservé et meêm reconstitués. Encore faut-il prendre le temps de l'écoute et de la concertation.



Autres articles de cette rubrique