Communiqués

Le risque d'une nouvelle crise financière est réel

Publié le : 25 Feb 2018

Si presque aucun économiste n'avait vu venir la crise de 2008, on trouve régulièrement aujourd'hui des publications crédibles qui évoquent cette hypothèse pour les années à venir.

En France comme ailleurs l'enjeu est crucial puisque la croissance retrouvée depuis 2017 pourrait ainsi être brutalement remise en cause par un nouveau crash financier mondial.

Les principaux déséquilibres sont connus, plus ou moins directement liés aux politiques expansives des Banques Centrales, y compris la BCE pour alimenter l'économie en liquidités devenues aujourd'hui pléthoriques.

Durant ma présence à la Commission des Finances du Sénat, j'ai souvent interrogé les experts que nous recevions (directeurs de Bercy, de la Banque de France, de l'Union Européenne, etc.) sur les risques du "shadow banking", du gonflement de la dette étudiante aux USA, de l'opacité de l'endettement des collectivités en Chine etc. Sans avoir, in fine, de retour réellement satisfaisant si ce n'est optimiste.

Je viens de trouver dans l'interview  à Libération de l'économiste de l'AFD, Gaël Giraud, les réponses les plus pertinentes et argumentées à la plupart de ces questions. Elles ne sont guère rassurantes, mais je vous invite à en prendre connaissance car elles constituent à mon sens la meilleure analyse dont on peut disposer aujourd'hui.



Autres articles de cette rubrique