A LA UNE

La crise permanente dans la gestion de la ville

Publié le : 16 Feb 2020

Aucun maire de Saint-Etienne n'a jamais connu le départ de 4 Directeurs Généraux des Services et de nombreux cadres talentueux sur un seul mandat. En comptant la DGS récemment nommée, la ville et la Métropole ont donc eu 5 DGS en 6 ans !

A lui seul,  ce nombre témoigne de l'incompétence totale de M. Perdriau dans la gestion de la ville. Il est aussi lié à l'ambiance déplorable provoquée dès le début de son mandat par le licenciement et les sanctions injustes de plusieurs cadres avec un coût considérable, sans doute proche d'un million d'euros pour la ville.

Sans la confiance des cadres et des personnels, il est impossible de conduire efficacement des collectivités de cette taille. L'hyperconcentration des décisions autour du maire, son directeur de cabinet et son directeur de la communication est connue de tous. Elle provoque des conflits et retards considérables dans l'action publique.

M. Perdriau n'a pas voulu publier le rapport de la Chambre des Comptes relatif à la gestion de la ville depuis 2012, alors qu'il aurait facilement pu le faire en convoquant un conseil municipal en novembre 2019.

Pourquoi ? Poser la question, c'est y répondre.



Autres articles de cette rubrique