A LA UNE

La Manu est devenue un campus de la recherche, de l'innovation et du design

Publié le : 26 Feb 2021

En 2005, l' ouverture du pôle Optique-Vision a lancé le grand mouvement de transformation du site historique de la "Manu" (GIAT Industries). Le maintien de l'unité d'optique de GIAT (Optsys), la création du Batiment des Hautes Technologies, l'arrivée de "Sup'Optique" (IOGS) puis en 2009 - 2010 l'inauguration de la Cité du Design et de l'école Télécom Saint-Etienne ont constitué des étapes importantes, marquées pour certaines par des débats intenses, notamment sur l'architecture de la "Platine" réalisée au détriment de l'unité patrimoniale des bâtiments emblématiques de la "Manu".

Les décisions prises durant mon mandat d'intégrer à cet espace des entreprises de haute technologies (par exemple HEF), à une première pépinière pour start-up, au développement de plates-formes technologiques autour du laboratoire Hubert Curien, l'accueil de nouvelles disciplines issues de la Fac des Sciences ont conforté la vocation de recherche-innovation de ce pôle majeur, appelé à l'époque "campus créatif".

Ces dernières années, le lancement de nouvelles pépinières et l'ouverture récente du Centre des Savoirs et de l'Innovation sont allés dans le même sens. Avec le Campus industriel du Rond-Point, le campus Santé-Innovation près du CHU, le campus Tréfilerie, l'Ecole des Mines et le site de la Métare, l'université, la recherche et l'innovation sont devenus beaucoup plus visibles dans notre ville. La mutation du site de la "Manu" est une réussite qui y contribue beaucoup.

 

 

 



Autres articles de cette rubrique