ACTUALITE POLITIQUE NATIONALE

Islamo-gauchisme, la confusion contre l'université

Publié le : 22 Feb 2021

L'intervention médiatique de la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche et sa demande au CNRS d'un rapport sur "l'islamo-gauchisme" à l'université est stupéfiante. En ne faisant pas la différence entre la démarche scientifique des sciences sociales (voire en déniant l'existence) et des  positions idéologiques mobilisées par quelques groupes dans le débat politique, elle a légitimement choqué les présidents d'université et enseignants-chercheurs et pu être soupçonnée de vouloir créer une police de la pensée (intention qu'elle rejette).

Cette confusion est dangereuse car elle instille le doute sur la crédibilité de l'institution universitaire pour l'ensemble des français, dont les sondages montrent par ailleurs - ce n'est pas une surprise - le rejet massif et justifié de tout ce qui se rattache à l'islamisme politique, de militants religieux qui voudraient voir l'islam s'affranchir des principes républicains et notamment de la laïcité.

Renforcer ces principes républicains, objet de la loi récente, est autant nécessaire que défendre les libertés académiques et le principe de la confrontation des analyses et des idées à l'université. Sortir de la confusion créée est urgent et indispensable.

 



Autres articles de cette rubrique