Communiqués

Forte hausse des amendes de stationnement

Publié le : 29 Nov 2017

La loi a transféré au maire le pouvoir de fixer les amendes pour dépassement du temps de stationnement (horodateurs). Refuser la démagogie et sanctionner logiquement les contrevenants peut tout à fait justifier une hausse raisonnable.

Mais force est de constater que M. Perdriau n'est jamais mesuré lorsqu'il s'agit de stationnement en centre-ville et qu'il n'a manifestement que faire des conséquences de ses décisions sur le commerce local. Ainsi, après avoir doublé en 2015 le coût des places des parkings souterrains (7,5 euros pour 3 h, comme à Lyon !), il décide de multiplier par 2  le prix de la "prune".

Symboliquement cette décision est catastrophique pour l'attractivité du centre-ville. C'est une nouvelle incitation à fuir dans les grandes surfaces périphériques, autre obsession du maire avec son projet "STEEL" au Pont de l'Ane.

Mais il est vrai que c'est aussi un impôt déguisé qui rapportera au bas mot 500.000 euros / an à la ville, de quoi compenser pour une petite partie ses cadeaux aux banques et autres institutions amies.



Autres articles de cette rubrique