Communiqués

Fin de vie, pour une nouvelle loi

Publié le : 11 Dec 2014

Régulièrement, à l'occasion de la médiatisation d'affaires partculièrement douloureuses comme récemment la situation de M. Mercier à Saint-Etienne, le débat sur la loi Claeys-Léonetti, ses apports et ses insuffisances reviennent au premier plan de l'actualité.

Malgré son intérêt, cette loi se révèle désormais incapable de répondre à toutes les situations douloureusement vécues par les familles de certaines personnes en fin de vie, et à la volonté clairement exprimée de ces dernières.

C'est pourquoi je suis favorable à une nouvelle loi, qui respecte clairement le droit à mourir dans la dignité, dès lors qu'il est librement, clairement exprimé et précisément encadré avec toutes les garanties pour les familles comme pour le corps médical.

 La loi Claeys-Leonetti, a incontestablement fait progressé les choses et  pourra, je l'espère, faire l'objet d'autres améliorations dans le futur.

Pour accélérer cette réforme, voir la proposition de loi que j'ai signée.



Autres articles de cette rubrique