Communiqués

Faux départ pour Saint-Etienne Métropole

Publié le : 20 Jun 2018

Renforcer l'intercommunalité est une orientation que j'ai toujours soutenue lorsque j'étais maire, président de l'agglo et encore récemment sénateur. Après 2014, j'ai continué à le faire en déposant une proposition de loi pour que le statut de Métropole soit accordé à notre agglomération, en insistant dans le même sens auprès de F. Hollande et M. Valls. Alors même que je n'y avais plus de responsabilités exécutives,  plus d'intérêt politique, mais simplement parce que je considérais que c'était l'avenir du territoire.

Outre une dotation financière nettement améliorée après le passage de l'étape "Communauté Urbaine" (+ 8 millions / an) dégageant des moyens supplémentaires pour agir, ce nouveau statut donnait enfin à notre territoire un poids politique équivalent aux autres grandes villes de la région, une nouvelle capacité d'intervention en faveur des grands dossiers stratégiques tels que l'aéroport, l'autoroute A 45, le TGV, la sécurité, le développement urbain, l'université etc.

Aujourd'hui, ces avancées sont liquidées sur l'autel de la petite politique politicienne à force de déclarations intempestives, conflits tout azimut avec le Président de la République, le gouvernement, le Préfet comme en ce 18 juin 2018 etc. Ceci à quelques semaines de la décision définitive de l'Etat concernant la réalisation de l'autoroute A 45. Pour ne citer que cet exemple, qui à lui seul peut nous faire perdre trente ans.

On ne peut naturellement que regretter ce gâchis.



Autres articles de cette rubrique