Communiqués

Européennes, un premier débat clivé sur les frontières et l'immigration

Publié le : 04 Apr 2019

Un premier débat sur les élections européennes a été diffusé le 4 avril. Le choix des journalistes a été de mettre au tout premier plan la question des frontières et de l'immigration, un des thèmes qui péoccupe effectivement nos concitoyens.

Malgré la confusion liée au grand nombre de candidats présents, une rupture claire est apparue. D'un coté les candidats de droite (hors UDI), d'extrême-droite, souverainistes favorables à une fermeture totale au niveau des frontières de Schengen, de la France voire des deux combinées (F-X Bellamy pour LR) . De l'autre les écologistes et divers candidats de gauche plus ou moins radicale, favorables à une ouverture et un acceuil généralisés voire incontrolés.

Seuls N.Loiseau et J-C Lagarde faisaient finalement leurs la célèbre phrase de Michel Rocard, pour ceux qui veillent à ne pas en tronquer le sens : "La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre sa juste part". Le seule position raisonnable dans le contexte que nous vivons, où l'Europe est désormais attendue dans sa capacité à mieux protéger ses habitants des bouleversements massifs dus à la mondialisation.



Autres articles de cette rubrique