A LA UNE

Chine - Etats-Unis, le monde bascule

Publié le : 18 May 2020

La crise du coronavirus attise les tensions entre la Chine et les Etats-Unis. Le contexte des élections américaines de novembre 2020 conduit D. Trump à  tenter d'utiliser la situation en mobilisant le sentiment national autour de sa personne, alors que le candidat démocrate J. Biden est forcément moins audible.

Du coté chinois, la même tendance à l'exploitation nationaliste de ces tensions est aussi évidente, ne serait-ce-que pour occulter la responsabilité initiale de l'Etat dans le retard de la gestion de l'épidémie.

Certains prédisent une nouvelle "guerre froide" entre les deux pays. Bien qu'aucun d'eux n'ait intérêt à une dégradation massive de leur situation économique respective (différence majeure avec la confrontation précédente USA - URSS), nul ne peut prédire l'avenir. Surtout avec la personnalité de D. Trump d'un coté, la réalité d'une dictature dont les rapports internes de pouvoirs sont par définition mal connus, de l'autre.

Mais cette crise n'a fait qu'accélérer le basculement du monde vers la compétition majeure (en espérant que ce ne soit pas un affrontement) entre la Chine et les Etats-Unis : ce basculement était déjà  pris en compte par B. Obama, et l'élection de D. trump en 2016 l'a rendu à la fois plus évident et plus dangereux. Avec comme conséquence l'impérieuse nécessité d'une Europe plus forte pour défendre nos intérêts commerciaux, notre sécurité, et favoriser la résolution des conflits par la voie diplomatique.



Autres articles de cette rubrique