Communiqués

Budget 2017 de la ville : aucun projet et dégradation financière

Publié le : 15 Jan 2017

Depuis 2014, les budgets se suivent et se ressemblent : aucun projet, mais des finances qui continuent à replonger rapidement après le redressement que nous avions opéré dans le mandat précédent.

Contrairement au discours de la droite, les ressources financières de fonctionnement de la ville ne baissent pas, elles sont stables autour de 255 millions (document joint). En revanche, l'effondrement de l'épargne se poursuit à 2,7 millions seulement contre...10,4 en 2014 (graphique) : autrement dit une division par presque 4 en 3 ans ! Et les autres indicateurs sont du même ordre. Très inquiétant pour l'avenir.

Ces orientations budgétaires sont aussi très inquiétantes pour l'entretien des batiments et espaces publics (-30 % par rapport à 2014) et plus largement par la forte baisse des investissements à 38 millions (contre 47 auparavant) même si certaines dépenses seront transférées à l'agglo. En 2017, nous inaugurerons la Nouvelle Comédie, projet que nous avions lancé et...ce sera tout comme réalisation significative, la fin de la rénovation de l'école de Molina étant encore décalée en 2018.

Bref c'est une ville à l'arrêt, qui recommence à perdre des habitants, qui ne construit plus de logements sociaux selon la volonté du maire, ceux-ci proliférant, désormais, dans les communes périphériques. Une ville qui a abandonné les cantines 100 % bio quand toutes les autres y viennent, qui a remis des flux automobiles au coeur de la ville quand partout la pollution urbaine inquiète, qui laisse partir la Fnac du centre-ville et encourage les grandes surfaces périphériques...

Nous avons naturellement voté contre ces orientations budgétaires qui sont celles du déclin.

 



Autres articles de cette rubrique