Communiqués

Bilan de mandat sénatorial : non à la reprogrammation arbitraire des télévisions locales

Publié le : 01 Mar 2017

C’est avec consternation que j’ai appris que plusieurs opérateurs Internet avaient, conjointement et sans concertation, pris la décision de déplacer arbitrairement les attributions de canal des télévisions locales (notamment TL7, TLM, Télé Grenoble et 8 Mont-Blanc).

J’étais donc tout naturellement présent aux côtés des équipes de TL7, de leur Président Directeur Général M. Yves FAURE et des autres représentants des télévisions locales régionales afin de les soutenir dans leur démarche et manifester ma solidarité ainsi que mon mécontentement.

Je considère que cette situation créée un préjudice au détriment des usagers mais surtout au détriment des télévisions locales, qui sont pourtant des entreprises de presse dynamiques réalisant de bons scores d’audience.

Aujourd’hui, les télévisions locales, dont TL7, font des propositions simples et acceptables pour sortir de cette situation avec un minimum de dommages.

Je soutiens pleinement ces demandes et suis par conséquent intervenu, dès la fin de semaine dernière, auprès de la Ministre de la Culture et de la Communication, Mme Audrey AZOULAY, afin de l’alerter sur ce sujet et obtenir son soutien.

J’ai par ailleurs contacté la Directrice Régionale de l’opérateur Orange pour la sensibiliser et lui demander de rechercher une solution rapide à cette affaire. Je resterai naturellement attentif dans les prochains jours à l’évolution du dossier, en lien avec les responsables de TL7, au niveau local et national.



Autres articles de cette rubrique