Communiqués

Autoroute A 45, la douche froide

Publié le : 01 Feb 2018

"Le Parisien" évoque ce matin les recommandations du rapport du Conseil d'Orientation des Infrastructures (COI) présidé par Philippe Duron. Le report aux calendes grecques ("nouvelles études") de l'autoroute A 45 est une très mauvaise nouvelle pour Saint-Etienne et la Loire. Il traduit une grave incapacité de notre territoire à convaincre l'Etat, liée sans doute à l’affaiblissement des compétences d'encadrement récemment constatée à la ville et l'agglomération.

Après une progression constante de ce dossier depuis 2008, avec notamment un classement en priorité 1 par la Commission Mobilité 21 que j'avais obtenu en 2013, le soutien actif du Président François Hollande pour l'Appel d'offre conclu en 2016, le financement global bouclé en 2017, ce report ne peut que consterner tous ceux qui veulent une véritable amélioration de l'accessibilité de notre territoire.

Certes, les choix définitifs sont à venir, dans les six mois. Le Président de Saint-Etienne Métropole et les parlementaires ont donc encore leur rôle à jouer pour obtenir une décision plus favorable du Premier Ministre ou du Président de la République puisque l'expérience prouve que l'avenir de ce projet se décide à ce niveau. Souhaitons donc un retournement de situation et un succès.

Une idée pour M. Perdriau : solliciter un diner avec le Président ?



Autres articles de cette rubrique