Communiqués

Alternatives à l'A 45 ? Saint-Etienne sacrifiée

Publié le : 03 May 2018

Les médias locaux évoquent les « alternatives » à l’autoroute A 45 que le Préfet de Région voudrait faire partager aux élus stéphanois et ligériens.

L’idée d’un nouveau pont au sud de Givors pour un raccordement au « très grand » contournement Est de Lyon (via A 432 sud en projet, mais non financé) était déjà celle du Préfet Carenco à l’époque où ce dernier cherchait à « torpiller » l’ A45 contre la très grande majorité des élus Stéphanois et des responsable économiques.

Il faut dire avec force que ces propositions n’ont aucun intérêt pour Saint-Etienne et la Loire car elles n’améliorent en rien la liaison routière Lyon-Saint-Etienne

Pire, leur mise en oeuvre conduirait ipso facto à faire de la liaison A 72 / boulevard urbain Est de Saint-Etienne / A 47 ni plus ni moins que le « Grand Contournement » Ouest de Lyon…en lieu et place du « vrai » Contournement Ouest de Lyon (abandonné depuis plusieurs années à la demande du Département du Rhône) et, désormais, de l’A45.

Un « hold-up » parfait au détriment des Stéphanois et ligériens ! Non seulement sur les 400 millions de l’Etat, mais aussi sur leur santé et leur sécurité ! Inacceptable évidemment. Tout ceci avait été pris en compte au moment où l’A 45 a été déclarée « d’utilité publique » (DUP), personne ne peut l’oublier. Cette DUP qui devrait par ailleurs devenir caduque en juillet 2020 ( date limite des expropriations) renvoyant alors définitivement l’A45 aux calendes grecques…

La responsabilité des élus locaux et parlementaires de la Loire est considérable. Il leur revient de faire oublier leur maladresse passée comme leurs revirements électoralistes de 2017 pour défendre l’intérêt du territoire : après des années de combat politique commun, l’ A45 est un projet bouclé, financé, il faut le réaliser.

 



Autres articles de cette rubrique