Communiqués

A propos de l'appel d'élus de gauche pour Emmanuel Macron

Publié le : 04 Oct 2019

Plus de 70 élus ou anciens élus de gauche ont signé récemment dans le Journal du Dimanche un appel pour appuyer l'action d' Emmanuel Macron. Je n'ai pas souhaité m'y joindre.

En effet, si j'ai clairement soutenu Emmanuel Macron dès 2017, convaincu par son projet de parti "central", alliant des engagements de solidarité sociale et d'efficacité économique dans le cadre d'une forte ambition européenne, je considère que cet équilibre n'est plus tenu depuis plusieurs mois.

En 2017, la démarche d'Emmanuel Macron a permis d'empêcher François Fillon de mettre en oeuvre un programme réactionnaire sur tous les plans, avec des reculs massifs des services publics et une explosion prévisible du chômage.

Depuis, j'ai du constater comme beaucoup que le gouvernement abandonnait progressivement ce positionnement central pour dériver vers les choix traditionnels du centre-droit. La dernière réforme de l'assurance chômage en est un nouvel exemple.

C'est pourquoi je n'ai pas signé cet appel d'élus et d'anciens élus. Cela ne m'empêchera pas, le cas échéant, d'apporter à nouveau mon soutien à Emmanuel Macron si la situation l'exige, par exemple en l'absence d'alternative face à la droite ou l'extrême-droite comme en 2017.

Mais aujourd'hui la priorité consiste à favoriser une réflexion visant à poser les bases d'un nouveau projet social-démocrate, à l'instar de l'initiative prise par exemple par Bernard Cazeneuve. Quel que soit l'espace politique futur d'un tel projet, il est important d'y participer pour construire une réponse progressiste, sociale, laïque et écologique adaptée aux défis de notre temps.



Autres articles de cette rubrique