Communiqués

2018, une forte attente de justice sociale

Publié le : 04 Jan 2018

Dans ses voeux, le Président de la République a fait de la cohésion sociale l'une de ses orientations essentielles pour 2018. C'est une excellente chose, car une plus grande justice sociale correspond à une attente très large dans la sociiété, bien au-delà du seul électorat de gauche.

En 2017, la réduction de l’ISF n'a pas été comprise par l’opinion après l’annonce des efforts demandés notamment aux retraités. Outre son coût budgétaire significatif, elle a occulté les nombreuses mesures sociales positives du budget injustement critiquées par les oppositions.

De même, la réforme des APL et du financement du logement social a souffert d’une préparation dans l’urgence alors qu’elle ne figurait pas dans le programme présidentiel. Des solutions techniques ont certes été aménagées pour en limiter les inconvénients mais l'éventualité  d’un recul significatif de l’investissement et de l’emploi dans ce secteur perdure. Mieux vaudrait y répondre rapidement pour conforter la croissance.

Quant à la réduction du nombre d'emplois aidés, elle a été prématurée au regard du rythme encore insuffisant de la baisse du chômage.

Aider le President de la République à réussir, c’est aussi souligner ces erreurs qui nuisent à son image sans apporter de résultats et faire en sorte qu'elles puissent être compensées voire revues en 2018.



Autres articles de cette rubrique