Communiqués

2/ Pour un déficit budgetaire maîtrisé

Publié le : 04 Dec 2018

La dette publique de la France s'approche des 100 % du PIB et coûte 43 milliards par an au budget de l'Etat, pour ses seuls intérêts (avec les taux actuels très bas), soit environ 13 % des recettes.

Il est inutile de convoquer les "contraintes européennes" pour comprendre qu'aller au-delà serait irresponsable pour les générations futures : tout ce qui est payé en intérêts ne peut pas être dépensé pour les services publics. et "refuser de payer" comme le proposent certains...reviendrait à trouver en plus les 200 milliards par an que nous empruntons et que plus personne ne nous préterait.

Maintenir un déficit annuel en dessous de 3 % est donc impératif, en visant même 1,5 % pour faire (très progressivement) baisser le poids de la dette à 80 % du PIB ( nous étions à 57 % en 2002...).



Autres articles de cette rubrique