Les positions de la CFDT, une boussole pour un projet progressiste
Pour mettre fin à sa dérive au centre-droit, La République En Marche devra proposer des mesures clairement redistributrices dans les budgets à venir, dès 2020, faisant contribuer les plus fortunés. Sans celà, le changement de méthode heureusement adopté par le Président de la République depuis quelques semaines ne suffira pas à modifier la perception de choix fiscaux globalement injustes. D'autant plus que la grande majorité des accords en cours pour les Municipales semblent se faire avec des maires de droite et parfois contre des municipalités de gauche pourtant actives, justes et efficaces. Mais ce déplacement à droite est peut-être un choix assumé à long terme, dans la perspective de 2022 ?
 
Dans ce contexte, je considère que les interventions de Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, sont aujourd'hui les plus pertinentes pour définir un projet progressiste et solidaire qui ne refuse pas de faire face aux transformations rapides du monde actuel, à la mondialisation, aux enjeux écologiques.
 
Près de 40 ans d'adhésion qui se poursuivront donc pour moi avec une grande motivation, sans s'interdire de réfléchir à la reconstruction d'une gauche de gouvernement : quatre articles de ce blog, ci-dessous, y sont consacrés.

A LA UNE