Municipales 2020, mon communiqué

Avec 28 % de participation, ce 2eme tour bat tous les records d’abstention des grandes villes de notre pays. Si le contexte sanitaire à compté, comme partout, ce chiffre ne peut qu’interroger sur la crise démocratique qu’il exprime, particulièrement grave et profonde à Saint-Etienne. Dans ce contexte très particulier, M. Perdriau a été désigné pour un nouveau mandat malgré une bonne campagne de la liste de gauche de Pierrick Courbon au deuxième tour. Il lui appartiendra notamment d’agir beaucoup clairement et fermement pour la pérennité et le développement de l’université Jean Monnet, enjeu majeur des mois qui viennent sur lequel je l’ai alerté depuis longtemps. Pour le reste, je ne peux que souhaiter une rupture sur les méthodes comme sur la plupart des dossiers de son premier mandat, à l’exception de celui de la Métropole. La gauche et les progressistes stéphanois disposent toujours de bases significatives pour l’avenir, à condition de s’ouvrir davantage à toutes les sensibilités qui devront un jour, nécessairement, s’y retrouver. 

A LA UNE