Européennes, la dérive extrême-droitière du parti Les Républicains

Les élections européennes approchent. Emmanuel Macron a produit une tribune (lien ici). Elle se situe dans le prolongement de son discours de la Sorbonne, avec toutefois l'accentuation de la nécessité pour l'Europe de protéger ses habitants des excès de la mondialisation. Le choix d'une Union Européenne plus réaliste et plus efficace que par le passé.

Bien sûr, la concrétisation de ces orientations soulève de vraies questions, étroitement liées à la volonté ou non des autres pays, notamment de l'Allemagne, de les suivre. Rien n'est donc acquis, garanti, nous le savons tous.

Mais quelle différence avec la dérive extrême-droitière de Laurent Wauquiez ! Sa réaction immédiate et son article dans Le Monde sont exclusivement centrés sur le refus de toute immigration, sur la lutte contre l'islamisme.  Comme si toute l'ambition européenne se ramenait à ces deux questions...

LR ne cesse de courir après le RN, mais risque plutôt de renforcer l'extrême-droite.

A LA UNE